Tunis : la marche de la Coalition Citoyenne Contre le Charançon (4C)

Le 15 juin 2019, La Coalition Citoyenne Contre le Charançon (4C)* marchait dans le parc du Belvédère à Tunis pour alerter la population et les autorités sur la situation catastrophique des palmiers et appeler le gouvernement à prendre les dispositions pour protéger ce patrimoine ornemental et vivrier.

Des dégâts considérables, bien visibles dans ce parc de Tunis
et qui nous rappellent l’hécatombe des palmiers historiques du parc Vigier à Nice
.

Coalition Citoyenne Contre le Charançon (4C)

NOUS DEMANDONS A MONSIEUR LE CHEF DU GOUVERNEMENT TUNISIEN DE

1. Considérer le fléau du Charançon Rouge des Palmiers (CRP) comme un
danger de première catégorie qui menace la sécurité économique et alimentaire de la Tunisie.

2. Mettre en place un Plan d’Urgence pour le Confinement du CRP dans le Nord-Est du pays.

3. Elaborer un Programme Nationnal Intégré et participatif d’Eradication du CRP de l’ensemble du territoire tunisien.

4. Engager l’ensemble du Gouvernement et des Collectivités Locales dans la conservation et la protection des écosystèmes oasiens contre le fléau du CRP.

5.Reconnaître la Coalition Citoyenne Contre le Charançon (4C) comme un interlocuteur incontournable dans le suivi opérationnel et scientifique
du plan d’urgence et du programme national d’éradication du CRP.

 * La COALITION Citoyenne vise à rassembler les différentes parties prenantes agissant pour la lutte Contre le Charançon rouge des palmiers qui défigurent nos paysages et menacent nos écosystèmes oasiens.Plus de 7000 palmiers sont déjà infestés dans le Grand Tunis et les gouvernorats limitrophes, soit 20% de notre patrimoine phoenicicole. Les oasis, actuellement saines, Dieu merci, courent un grand risque de contamination si nous nous restons pas vigilant(e)s. Notre lutte collective continue mais notre ennemi résiste et se multiplie. Nous avons donc besoin d’unir nos forces, de partager nos idées et de circonscrire son aire de propagation. Nous avons peut être perdu un premier combat, mais pas la Guerre contre ce fléau.

Le Collectif Méditerranéen pour la Sauvegarde des Palmiers (CMSP) marchait avec la Coalition Citoyenne Contre le Charançon (4C) .

Tous ensemble pour gagner la bataille contre le Charançon Rouge des Palmiers en Tunisie et sur tout le pourtour méditerranéen. Cet insecte nuisible tue son hôte ! Il détruit non seulement nos paysages méditerranéens en s’attaquant aux palmiers ornementaux mais dans les pays du Sud, il menace également l’économie agricole des pays producteurs de dattes et les structures sociales oasiennes dont c’est la seule ressource.

 

Bravo à nos amis Tunisiens  pour ce  « combat citoyen pour la lutte contre le charançon rouge » ! Ce sont tous les pays du bassin méditerranéen qui doivent s’unir et décider ensemble de mener des luttes collectives pour éliminer ce fléau ! C’est possible ! Il suffit d’en avoir la volonté politique et de prendre les mesures que réclame 4C en Tunisie et que nous réclamons également auprès des autorités sanitaires en France.

 Cette marche citoyenne dans les rues de Tunis,  était organisée par le Collectif 4 C lancé par « L’ Association des Amis du Belvédère » à Tunis, réunissant plusieurs associations directement concernées, encadrées et conseillées par des experts scientifiques de la lutte contre le CRP comme Nourredine Nasr  (au centre de la photo ci-dessous) et Brahim Chermiti (à sa gauche sur la photo). A droite sur la photo, Dr Hatem Zitouni, président de l’ Association pour la sauvegarde de la ‘médina de Gafsa (ASM Gafsa).

Nourredine Nasr, alors qu’il était encore expert de la FAO en 2017, avait appelé à la mobilisation internationale des scientifiques travaillant sur la lutte contre le CRP à Rome en mars 2017. Dans leur déclaration finale ils avaient appelés tous les dirigeants des pays concernés par ce fléau à prendre les mesures urgentes et nécessaires pour éradiquer le charaçon rouge. Brahim Chermiti, professeur d’entomologie écologique et de contrôle biologique, représentait le CMSP lors de cette manifestation citoyenne pour la sauvegarde des palmiers.

 

Pour en savoir plus :

– Un article de la Coalition 4C annonçant la marche du 15 juin avec un point de situation sur les palmiers à Tunis publié sur le site Kapitalis.com

4C-Tunisie : la coalition citoyenne contre le charançon passe à l’action

 

Crédits photos : Association  pour la Sauvegarde  de la Médina de Gafsa (ASM Gafsa).

 

Nous remercions vivement Zinelabidine Benaïssa, président de l’Association des Amis du Belvédère à Tunis qui nous a autorisé à publier le reportage de cette manifestation sur nos sites internet CMSP et Propalmes83 ainsi que Hatem Zitouni, président de l’ASM Gafsa pour les photos qui illustrent ce reportage.