L’Anses veut-elle lutter contre la disparition des palmiers sur l’arc méditerranéen ?

Suivant la conclusion des experts de la FAO réunis à Rome en mars 2017, il faut viser l’éradication du charançon rouge du palmier en quelques années.
Le rapport des experts de l’Anses contredit la déclaration des experts de la FAO, réunis à Rome en mars 2017, en proposant une lutte sélective qui sera inapplicable et coûteuse et conduit inéluctablement à la mort des palmiers sur le littoral méditerranéen. En savoir plus →