Informations

Stratégie en vue de l’éradication du CRP

1) La technique proposée dans le cadre de cette stratégie

11) Avantages considérables par rapport à toutes les autres techniques existantes.

Ces dernières, bien qu’obligatoires, présentaient des handicaps tels qu’elles n’ont pas du tout été appliquées, sauf de manière ponctuelle :

– mouiller abondamment avec un produit chimique ou bio la base des palmes centrales de palmiers en général très haut. (En ville, délai d’entrée. Risque de pollution des nappes). – répéter les traitements tous les 3 semaines – techniques difficiles à appliquer et très coûteuses

Echec couru d’avance en raison de ces handicaps qui interdisaient l’application d’une stratégie gagnante qui repose sur deux impératifs : traitements à grande échelle, pendant un temps aussi court que possible (Gagner le CRP de vitesse).

La technique d’injection corrige amplement tous les handicaps des autres techniques disponibles: un seul traitement par an ; travail à hauteur d’homme, traitement simple, rapide et peu coûteux ; pas de délai de rentrée ; risques sur la santé et environnement absents ou négligeables.

Cependant, c’est une technique agressive qui laisse des trous dans les palmiers (effet phytotoxique limité et localisée du Revive): à n’employer qu’un nombre limité de fois.

12) Description de la technique

1 seul traitement pour protéger pendant un an (mais pas plus) les palmiers sains et assainir les palmiers infestés asymptomatiques (En fait, permet de sauver les palmiers jusqu’à un stade d’infestation avancé).

travail à hauteur d’homme sans aucun équipement lourd: une perceuse avec batterie, mèches ad hoc (très important), pistolet-doseur classique avec un bouchon qui s’adapte à la bouteille de Revive, bouteille de javel pour stériliser la mèche (éviter transfert FOC, pourriture rose ou Thielaviopsis d’un palmier à un autre).

perçage de trous d’un volume correspondant à la dose de produit nécessaire par point d’injection (12 ml). 8-10 cm de profondeur dans le stipe vrai. 4 points d’injection répartis pour un palmier des canaries soit 50ml par pied (Points injection bas la première année afin d’éviter de créer une zone de faiblesse – 12 trous – sur les 3 années d’application de la stratégie).

– remplissage du trou avec un pistolet-doseur classique, pratique facilement disponible et sûr (type pistolet utilisé aux USA pour injecter le Tree-age exact équivalent du Revive. Voir document en annexe). Principe d’injection par infusion (Zéro pression) C’est sur ce principe qu’ont été obtenus les résultats qui ont permis à Syngenta d’avoir l’AMM du Revive. Avec le pistolet Syngenta, le produit est injecté à 2-3 kg de pression. Principe différent et risque accru de phytotoxicité : le Revive injecté par pression crée une phytotoxicité locale en détruisant les tissus du parenchyme et une partie du système vasculaire autour du trou d’injection. La zone qui va être détruite par une dispersion plus grande du produit à cause de la pression et avant sa dilution dans la sève ascendante va être beaucoup plus importante que par infusion.

temps d’intervention pour un palmier des canaries 2-3 minutes.

2) la Stratégie

21) Objectif :

Traiter rapidement la majorité des palmiers.

Ils seront alors protégés mais se transformeront aussi en pièges mortels pour le CRP. Eradication dès la première année de la zone traitée mais éradication définitive qu’à condition que les zones voisines soient également traitées, d’où plan sur deux ou trois ans et d’où l’importance d’une démonstration aux niveaux de villes pilotes pour créer un effet d’entraînement.

Un collectif méditerranéen de sauvegarde des palmiers (CMSP) a été créé à Hyères le 18 février 2015. Il permettra la mise en route au niveau de quelques villes pilotes de cette stratégie à titre de démonstration. Pour la station Phoenix, partenaire scientifique de ces démonstrations, qui seront réalisées avec l’appui des FREDON, l’objectif est d’enregistrer et d’analyser les données technico-économiques complètes et les résultats de ces démonstrations. En prévision, une réunion méditerranéenne, voire nationale, en fin 2015 permettra de présenter les résultats obtenus. L’objectif étant de valider l’application de cette stratégie à l’échelle méditerranéenne, nationale et même européenne.

22) Organisation des chantiers (Expériences antérieures : Sagunto – Tunis):

La réussite de la stratégie d’éradication repose l’organisation de chantiers groupés et continus permettant de réduire au maximum les coûts. Le traitement de palmier isolé doit être l’exception.

L’autre condition impérative de cette réussite est que la lutte soit conduite de manière collective. Le traitement des palmiers qui est obligatoire (injection ou l’une des deux autres méthodes autorisées) ne servira à rien si elles sont appliquées de manière dispersée par quelques propriétaires comme cela s’est produit en 2014 suite au démarchage de Syngenta. Syngenta n’est ni compétent ni habilité pour organiser cette lutte collective et obligatoire.

– organisation pré-chantier

Localisation des palmiers et délimitation des secteurs à traiter (Etablissement d’une base de données géo-référenciées pour l’organisation et le suivi des chantiers). Détermination des moyens à mettre en œuvre. Information des propriétaires. Calendrier des traitements. Objectif : réduire au strict minimum le nombre de traitement isolé.

– Formation des opérateurs (FREDON-INRA) avec agrément DRAAF.

– Organisation journalière du travail de l’opérateur pour que, sauf palmier isolé, il puisse traiter en moyenne une quarantaine de palmier (2 bouteilles de Revive) dans chacun des secteurs journaliers qui lui est confié: une heure mise en route et fin de chantier, 2-3 minutes de traitement, 4-5 minutes de déplacement entre palmiers. En un mois, un opérateur peut traiter environ 800 palmiers.

– Coût des traitements seuls (non évalué coûts organisation pré-chantier, supervision et suivi des chantiers)

Non compris petit matériel et divers. Remarque : coût d’un pistolet doseur avec aiguille longue : 70 €.

1) Chantiers groupés et continus

Opérateur : personnel Mairie agrée CRP Opérateur : personnel sous-traitant agréé CRP
Opérateur Coût horaire 0 40 €
Opérateur coût journalier 0 280 €
Nombre de palmiers par jour 40 40
Quantité de Revive par jour 2 litres 2 litres
Coût de Revive par jour (au prix actuel aux USA) 800 € 800 €
Coût total par jour 800 € 1080 €
Coût par palmier 20 € 27 €
Coût mensuel pour traiter 800 palmiers 16 000 € 21 600 €

2) Chantier pour un palmier isolé

Opérateur : personnel Mairie agrée CRP Opérateur : personnel sous-traitant agréé CRP
Opérateur intervention facturée une heure 0 40 €
Quantité de Revive 50 ml 50 ml
Coût de Revive (au prix actuel aux USA) 20 € 20 €
Coût total 20 € 60 €

3) Problème posé par Syngenta

Il est triple :

– technique : méthode d’injection inappropriée (voir plus haut)

– organisationnel : le monopole sur les traitements imposé par Syngenta conduit à l’application de traitements réservée à quelques privilégiés et en ordre dispersé, sans l’indispensable dimension collective qui doit être donnée à la lutte pour qu’elle réussisse (voir plus haut). A noter qu’il existe même un facteur matériel limitant : le peu de pistolet modèle Syngenta – inapproprié – disponible pour appliquer la stratégie à grande échelle pendant un temps court.

– économique : le prix des traitements fixé par Syngenta revient encore, malgré les baisses successives auxquelles la firme a procédé, à 3 fois le prix normal présenté plus haut, 98 euros contre 27 euros par palmier. La meilleure offre Syngenta revient à rémunérer les applicateurs 240 euros l’heure et Syngenta à 360 euros l’heure. Je rappelle que l’application consiste tout simplement à faire, à hauteur d’homme, quatre trous dans le stipe et à les remplir de Revive (2-3 minutes d’intervention). Pour un tel travail qui ne mobilise aucun moyen lourd ni particulier, le prix payé à l’applicateur est visiblement excessif. Quant à la part que se réserve Syngenta qui n’intervient que pour fournir le Revive et un pistolet inadapté, elle apparaît difficilement justifiable.

A Elche, le 22 février 2015

Michel Ferry

Station Phoenix